Un potentiel solaire en Bretagne très favorable aux panneaux solaires

La Bretagne a la réputation d’être une région pluvieuse et on en déduit à tort qu’elle bénéficie d’un ensoleillement moyen voire faible ! Alors, quelle idée saugrenue d’envisager un projet photovoltaïque en Bretagne ! Et bien détrompez-vous ! La Bretagne est très propice à la production d’électricité photovoltaïque. En voici la démonstration !

Un ensoleillement moyen de 1782 h/an

La Bretagne est une région ensoleillée (1782 h/an en moyenne) et peut ainsi jouir de son potentiel solaire (1025 kWh/m²/an) dans le but de produire de l’électricité. En 2018, des villes comme Vannes, Lorient, Dinard ou encore Rennes ont bénéficié de plus de 1900 heures de soleil sur l’ensemble de l’année (Source : Météo France)

Carte ensoleillement France

Au regard des autres pays européens du nord, la région Bretagne bénéficie d’un réel gisement solaire à exploiter et pourtant est en retard en terme d’équipement photovoltaïque.

Carte ensoleillement Europe

En terme d’ensoleillement, l’Europe peut se diviser en trois zones solaires :

  • La partie septentrionale du continent comprenant l’Europe du Nord, le Royaume-Uni la Pologne et l’essentiel de l’Allemagne. C’est la zone la moins ensoleillée, avec un rayonnement solaire quotidien moyen de l’ordre de 2,4 à 3,4 kWh/m². La productivité moyenne d’une installation solaire avec des capteurs vitrés et fonctionnant en permanence s’élève à 300 à 400 kWh/m² par an ;
  • L’Europe Centrale, la France et la Roumanie se situent dans une zone de rayonnement solaire quotidien allant de 3,4 à 4,4 kWh/m², avec une productivité moyenne d’une installation solaire de l’ordre de 400 à 500 kWh/m² par an.
  • L’Europe du Sud, s’étendant du Portugal à la Bulgarie, est la plus ensoleillée avec un rayonnement solaire quotidien moyen allant de 4,4 à 5,4 kWh/m² et une productivité moyenne d’une installation solaire de 500 à 600 kWh/m² par an.

Bien que la France bénéfice d’un potentiel solaire important, elle se situait en 2018 au 4e rang européen des producteurs d’électricité photovoltaïque avec une production de 10 196 GWh, soit 8,3 % du total européen, derrière l’Allemagne (37,7 %), l’Italie (18,5 %) et le Royaume-Uni (10,6 %).

La région Bretagne beaucoup plus avantagée que l’Allemagne et le Royaume-Uni en terme d’ensoleillement a un réel intérêt à exploiter l’énergie solaire comme source de production d’éléctricité !

Un potentiel solaire moyen de 1100 kWh/m²/an

En Bretagne, il existe une énergie solaire très intéressante. Elle se situe en moyenne autour de 1100 kWh/m2/an. Elle varie selon les zones de 1000 à 1250 kWh/m2/an.

Désormais les bretons peuvent découvrir le potentiel solaire de leur habitation ; les cadastres solaires se développent progressivement dans les agglomérations. Découvrez le cadastre solaire mis à disposition par l’Agglomération de Vannes. L’Agglomération Auray Quiberon Terre Atlantique (AQTA) est également en train de réaliser son cadastre solaire qui devrait être publié très prochainement. Nous vous en tiendrons informés.

SolarGIS-Solar-map-France-fr

Circuit Court Energie est une entreprise spécialisée dans l’autoconsommation solaire dans le Morbihan (56). Installés au Bono, nous sommes installateur de panneaux solaires photovoltaïques et vous accompagnons, particuliers et professionnels, de l’étude à la mise en oeuvre dans tout le Morbihan (56) (Vannes, Auray, Lorient, Pontivy, Séné, Plescop, Meucon, Saint-Avé, Theix, Surzur, La Trinité-Surzur, Elven, Grand-Champs, Saint-Nolff, Tréffléan, Noyalo, Saint-Armel, Brandivy, Plaudren, Colpo, Sulniac, Le Hézo, Monterblanc, Locqueltas, Carnac, Baden, La Trinité-sur-Mer, Quiberon, Belle-Île-en-Mer, Le Palais, Arradon, Ploeren, Plougoumelen, Ile-aux-Moines, Sarzeau, Arzon, Ploemeur, Hennebont, l’Armor-Plage, Groix, Baud, La Roche-Bernard, Locminé, Ploërmel, Josselin, La Gacilly…)